Les Points Essentiels à Connaître pour la Conduite d’une Voiture

Pour la conduite d’une voiture, il y a une grande différence entre conduire et savoir bien conduire, entre avoir un permis de conduire et maitriser le volant. Pour ne pas se contenter de conduire parce que vous avez une voiture à disposition et respecter la loi, l’apprentissage de la conduite est une base essentielle. Le conditionnement de l’apprenti conducteur, sa capacité à observer, à anticiper et à s’adapter à son environnement seront aussi nécessaire à ce qu’il devienne un bon conducteur, consciencieux et responsable.

Avant de prendre des leçons de conduite et de passer l’examen du permis de conduire, il y a certains points dont il faut prendre conscience.

Les fondamentaux pour la conduite d’une voiture

Maintenir correctement son volant, ajuster son allure et passer les vitesses sont des automatismes qui viennent tout seuls après les premières leçons de conduite. Les fondamentaux, les apprentis conducteurs les oublient bien trop souvent.

L’observation

C’est un fondamental qui demande une certaine technique et de l’expérience. Il n’est pas donné à tout le monde de savoir observer son environnement depuis l’habitacle dès ses premières séances de conduite assistées. Lors de la conduite d’une voiture, les manœuvres et les actions dépendront de l’exploration visuelle de l’apprenti conducteur. Il y a deux champs de vision à connaître, chacun d’eux couvre un champ d’une largeur considérable.

  • Le champ de vision périphérique est le plus large couvrant 180° quand le véhicule est en arrêt. Cela permet au conducteur d’observer ce qui se passe autour de son véhicule. En cas d’élément perturbateur repéré, ce champ de vision transmet le message au cerveau pour que ce dernier puisse se concentrer dessus.
  • Le champ de vision central est plus ciblé. Il sert à capter les indices afin que le conducteur puisse adapter son comportement en fonction.

L’analyse de situation

Lors de la conduite d’une voiture, un bon conducteur fait preuve de concentration et de lucidité en toute circonstance. Cela lui permettra d’évaluer efficacement les éventuels risques et de les classer selon leur imminence et leur dangerosité. À chaque situation à risque doit y avoir une réaction adaptée. Des questions pourraient notamment lui permettre d’anticiper ses manœuvres : respecte-t-il les vitesses, le piéton ou le véhicule qu’il croise lui donne-t-il l’impression d’être prêt à s’engager ou non, qui est le prioritaire, etc.

L’anticipation

Après avoir observé et analysé son environnement, l’anticipation ne devrait être qu’une simple manœuvre pour celui qui est derrière le volant. En fonction de son observation et de son analyse, il peut changer de trajectoire, changer de vitesse dans le but de respecter les distances de sécurité ou avertir les usagers de la route s’il juge que la situation est à risque. Il peut s’y prendre avec des avertisseurs sonores ou lumineux de son véhicule.

Les réelles situations à risque en conduisant une voiture

Le dépassement

Si vous souhaitez dépasser, il faut vous assurer que le champ est libre, qu’un autre usager ne s’apprête pas aussi à dépasser. Une bonne visibilité vers l’avant est donc nécessaire, d’où le règlement de ne jamais dépasser dans les virages.

Les changements de direction

Si l’on doit changer de trajectoire, il est important de s’assurer d’abord que la circulation le permet. Dans le cas contraire, il peut devenir un danger pour les autres usagers et pour lui-même. Regarder bien autour de soi, en avant et en arrière est donc un geste incontournable et doit devenir un réflexe. En suivant une bande cyclable, restez prudent, car les cyclistes peuvent subir des séquelles importantes, n’étant pas suffisamment protégés en cas d’accident.

Les intersections

La première chose à faire dans les lieux de croisement est de faire en sorte d’être visible par les autres usagers de la route. Le chauffeur doit également bien observer les autres usagers pour analyser la situation et anticiper.

Lors de la conduite d’une voiture, qu’est-ce qui fait un bon conducteur ?

Si apprendre à conduire une voiture se fait en quelques séances, devenir un bon conducteur demande de la pratique et du temps. L’expérience, vous l’aurez en conduisant prudemment dans la circulation de tous les jours. C’est-à-dire qu’il est crucial de se montrer responsable et respectueux de la sécurité routière.

Contrôler son véhicule avant chaque démarrage

Un petit rien signifie à nuire à un voyage qu’il soit de court ou de long trajet. Un bon conducteur a une connaissance minimum en mécanique. Frein, essuie-glaces, pneus, propreté du parebrise, il vérifie donc chaque composant vital de son véhicule avant de démarrer sa voiture.

Le respect des limites de vitesse

Ceux qui roulent les plus vite ne sont pas les meilleurs pilotes. Le dépassement des limites de vitesse est l’une des premières causes d’accidents mortels partout dans le monde. De ce fait, pour être un bon conducteur, respectez les limites de vitesse établies.

Le respect de la distance de sécurité entre chaque véhicule

Circuler derrière une autre voiture se fait en respectant une distance de sécurité. Il aura ainsi la possibilité de s’arrêter sans le heurter si le véhicule de devant freine brusquement. Le dépassement de fera aussi de façon appropriée.

Ne jamais conduire sous l’influence de la drogue

La conduite d’une voiture sous l’effet de l’alcool et de la drogue, on a tendance à toujours chercher l’adrénaline, et quand elle est présente, on ne peut plus s’arrêter d’en vouloir plus. C’est un acte suicidaire.

Avoir une bonne concentration est important pour la conduite d’une automobile

Pour commencer, Il ne faut pas se laissez facilement distraire. Ne répondez pas aux appels téléphoniques lorsque vous êtes au volant. N’entamez pas de discutions trop longues. C’est la seconde principale cause des accidents de voiture mortels. Gardez en tête que la vie de gens dont la vôtre dépend de votre conduite automobile.

L’usage des clignotants et respect des signaux de circulation

Les clignotants vous permettent d’indiquer aux usagers de la route que vous changez de cap et quel chemin vous allez prendre. C’est un point sécuritaire aussi crucial que l’usage de la ceinture de sécurité. Donc utiliser ses clignotants quand il le faut doit devenir un réflexe chez tous les conducteurs.

Vous devriez apprendre tous les panneaux de sécurité avec le code de la route. Ils ont chacun leur propre signification indiquant au chauffeur ce qu’il doit faire ou à quoi il doit s’attendre. Le respect des feux de circulation vous permet non seulement de protéger votre vie, mais aussi celle des autres usagers de la route.

conduite d'une voiture, Les points essentiels

Ces sujets peuvent également vous intéresser :

cours de conduite privé
Cours de conduite privé
Cours de Conduite Sans Auto-École
Cours de conduite sans auto-école

INSCRIVEZ VOUS DÈS AUJOURD'HUI

Déccouvrez le fonctionnement de Meilleursmoniteurs.fr ou commencez dès aujourd’hui à rechercher un moniteur indépendant disponible. 

 

EN SAVOIR PLUSVOIR LES MONITEURS DISPONIBLES