Comment Devenir Moniteur Indépendant ?

Tout comme les moniteurs dans les auto-écoles classiques, le moniteur indépendant forme ses élèves à la conduite de A à Z. Il exerce son métier sous le statut d’auto entrepreneur et doit se soumettre aux exigences et règlementations du métier.

Le métier du moniteur d’auto-école indépendant

Le métier de moniteur indépendant consiste à former et préparer des apprentis conducteurs à l’examen du permis de conduire. Il les assiste individuellement pour chaque leçon de conduite qu’il réalise. 

Sa mission, en tant que professionnel de l’enseignement, est variée. Il est similaire à celle d’un moniteur travaillant dans une auto-école classique. C’est-à-dire qu’il initie ses élèves au code de la route et à la sécurité routière. 

Afin d’attribuer ou non le permis de conduire à un apprenti conducteur, celui-ci doit être évaluer. Avant d’atteindre cette étape, le moniteur doit d’abord lui expliquer le fonctionnement et les règles de maniement du véhicule pour lequel il souhaite avoir le permis. Par la suite, il tiendra compte de son évolution afin de combler les éventuelles lacunes. En tant qu’enseignant de la conduite, sa dernière mission sera de l’accompagner à l’examen du permis de conduire.

Ses Principaux Clients

Pour exercer son activité, il doit passer par un intermédiaire. Soit, ils proposent leurs services à des auto-écoles classiques, soit ils proposent des cours de conduite par l’intermédiaire d’une plateforme de mise en relation. Ils sont alors rémunérés pour chaque heure de conduite réalisée avec un élève. 

Ses élèves peuvent réaliser le nombre d’heures de conduite qui leur convient. Il peut s’agir d’un candidat libre ou d’une personne qui veut se remettre à conduire après une longue période passée sans conduire.  

Les qualités d’un moniteur d’auto-école indépendant

Au-delà des compétences règlementaires et techniques indispensables à l’apprentissage de la conduite automobile, il y a d’autres qualités qu’exige le métier de moniteur indépendant. Étant donné que c’est une profession inhérente à l’enseignement, il doit être pédagogue. Cela implique un savoir-faire dans la manière de transmettre ses compétences. 

Le moniteur indépendant doit aussi être vigilant dans l’exercice de ses fonctions. L’apprentissage de la conduite est un métier qui n’est pas sans risque. Sa concentration et son attention doivent se porter sur le comportement de son élève. Il doit être en mesure de le corriger rapidement et reprendre les commandes de son véhicule à double commande lorsque cela est nécessaire. 

Le fait d’être son propre patron exige qu’il s’adapte à la disponibilité de ses élèves. En tout cas, c’est nécessaire lorsqu’il veut gagner suffisamment d’argent et vivre de son métier. Cette grande disponibilité exige souvent de travailler le soir et les weekends. 

Les formations obligatoires pour être moniteur indépendant

Pour enseigner et obtenir le statut de moniteur d’auto-école indépendant, il y a deux conditions à remplir. Premièrement, il faut être âgé d’au moins 20 ans et disposer d’un permis de conduire B depuis 2 ans au minimum. 

Pour justifier ses compétences et qualifications, il est dans l’obligation de présenter un diplôme rattaché à l’enseignement de la conduite. Pour cela, il a plusieurs possibilités. Il peut obtenir le titre d’ESCR ou Enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière. 

Il peut également avoir un BEPECASER, c’est l’ancien ESCR pour les moniteurs ayant obtenu leur habilitation avant l’année 2016. Puis, il y a le CAPEC ou Certificat d’aptitude professionnelle à l’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur. Enfin, il peut aussi détenir un CAPP ou Certificat d’aptitude professionnelle et pédagogique. 

Des compétences additionnelles peuvent également compléter sa formation dans le cas où il souhaite enseigner des élèves pour l’obtention du permis de conduire de poids lourd ou de 2 roues. Suite à cela, il obtiendra un Certificat complémentaire de spécialisation ou un CSS. 

Les démarches à suivre pour l’obtention de ce statut

Pour enseigner la conduite d’un véhicule en particulier à des apprentis conducteurs, il faut avoir une autorisation d’exercer de la part de la préfecture de votre département. Cette autorisation donne le droit d’enseigner en tant que moniteur indépendant durant 5 ans. Elle peut être renouvelée si nécessaire.

Pour faire la demande, il faut présenter un dossier. Parmi les pièces à fournir doivent figurer une demande d’autorisation complétée, un justificatif de domicile et d’identité et une copie du permis de conduire. Il faudra aussi présenter 2 photos d’identité, une photocopie du diplôme et un certificat médical. Les conditions sont presque identiques à celles des moniteurs qui exercent dans une école de conduite classique.

Ces sujets peuvent également vous intéresser :

INSCRIVEZ VOUS DÈS AUJOURD'HUI

Déccouvrez le fonctionnement de Meilleursmoniteurs.fr ou commencez dès aujourd’hui à donner des leçons de conduite.

 

EN SAVOIR PLUSEssayez Gratuitement